Faites-vous invisibles, il y a des manifestations!

Categories: Non classé

Nous avons gardé le silence parce que nous ne savions pas trop quoi dire. Nous sommes dans la 5e semaine de manifestations.  Beaucoup de ces protestations se passent à cinq minutes en voiture de notre maison.  À partir du 2 septembre 2019, il y a eu une pénurie de carburant et de diesel en Haïti.  Depuis ce temps, les tankers livrent, mais la livraison aux stations par voie terrestre s’avère hasardeuse et elle semble se faire la nuit. Le 9 septembre, jour de l’ouverture des écoles, une manifestation a eu lieu suivie de plusieurs autres souvent violentes. L’opposition demande le départ du Président du pays. Haïti a perdu sa subvention pour le carburant.  Une hausse du carburant causera encore plus de manifestations.  Nous avons plus de 700 étudiants à l’école qui sont presque tous parrainés par Child Care Plus. La plupart des écoles sont fermées et les banques et commerces ouvrent de temps en temps.  Notre banque a été fermée pendant deux semaines d’affilée. Certaines écoles dont la nôtre essaient de pourvoir l’enseignement à leurs étudiants avec WhatsApp. Mais ceci ne s’applique pas à toutes les classes pour le moment.

Malgré cela, la population réussit à s’approvisionner. Depuis le début de la crise, nous n’avons jamais manqué d’eau, de nourriture, de diesel et de propane.

Un groupe d’ouvriers de l’église creuse une nouvelle citerne près du nouveau guest house pour remplacer les deux autres situées dans le building principal.  L’emplacement des anciennes citernes qu’on aperçoit partiellement ci-contre, servira de salle de réunion pouvant asseoir 400 personnes.

Le mur de pierres qui fermait les anciennes citernes avant sa démolition.  

Depuis février 2019, quatre équipes ont dû annuler leur venue, dont deux d’entre elles après l’annulation des vols d’Air Canada sur Haïti.  Tout cela nuit à l’avancement des travaux.

Dimanche 27 octobre marquera le 22e anniversaire de l’Église. Pour des raisons de sécurité, nous ne pouvons plus pour le moment servir de repas aux enfants.  Ceux qui viennent tôt se joignent au culte des adultes.

Le Seigneur est bon et Il prend soin de nous.  C’est la 6e vague de manifestations depuis juillet 2018.  Nous ne sommes pas découragés, mais lasses de cette crise qui dure trop longtemps.

Merci de prier pour une résolution pacifique du conflit.

Michel & Louise