Deux conteneurs de Bibles pour les policiers, les écoles et les gangs

Categories: Non classé

Un homme de Dieu passe devant six membres d’un gang lourdement armé. Il les salue et hâte le pas pour s’éloigner d’eux le plus rapidement possible.  Ils savent qu’il est ministre de l’Évangile. Ils l’appellent et lui demandent de prier pour eux. Il demande à l’un : ‘‘Combien de cartouches peut prendre ta mitraillette?’’- Il répond 32.  Il leur demande sur quel sujet prier. Ils disent : ‘‘Prie pour qu’on soit sauvé et pour que les gangs disparaissent pour qu’on n’ait plus à vivre de cette façon, en défendant notre quartier. Nous pouvons mourir n’importe quand.’’ L’évangéliste leur demande de fermer les yeux. Ils répliquent : ‘’Non. Nous, nous montons la garde. Toi, ferme les yeux et prie.’’ Il prie. Une semence est plantée en terre.

Gangs en Haiti    ‘’Aux dernières nouvelles, soixante-seize (76) gangs ont été identifiés dans le pays. Le responsable de la Commission Nationale de Désarmement et de Réinsertion (CNDDR), Jean Rebel Dorcénat, avait bien pris le soin de rappeler que cette liste n’est pas exhaustive. La situation actuelle lui donne raison. Les armes sont partout et les munitions ne manquent pas.’’  Article paru dans Haïti tweets le 30 octobre, 2019.

Des Bibles pour la police nationale.  

Ce même homme de Dieu a rencontré en privé le directeur national de la police d’Haïti et lui a proposé de donner une Bible à chaque policier.  Il a accepté. Depuis, lui et son équipe ont visité plusieurs commissariats pour leur offrir les Bibles qu’il leur reste. Ils saisissent aussi l’occasion pour leur témoigner.  Gédéon International a pour projet d’envoyer deux conteneurs de Bibles en Haïti. Une grande pièce inutilisée au sous-sol de notre église leur servira de dépôt.  

Comment ça se passe pour nous en Haïti avec le covid-19? 

-Il y a 26 sites qui reçoivent les gens atteints du covid-19, pour une capacité de 1,011 lits, selon les informations dont nous disposons.

-Plus de tests sont faits, plus il y a de cas détectés.  C’est peut-être une des raisons pour lesquelles les chiffres sont bas en Haïti. 

– En Haïti, les écoles pourraient bien rouvrir le 10 août pour un groupe d’étudiants et les autres se joindraient à eux le 17 août.  Pour éviter toute possibilité de contagion, les élèves de maternelle et une partie du primaire ne viendront pas à l’école. Leur moyenne des mois passés sera leur moyenne finale.  Nous pensons faire venir la moitié des élèves un jour sur deux et ainsi pour l’autre moitié.

Nous avons distribué et continuons de distribuer des provisions alimentaires à quelques centaines de familles à l’église et à notre portail.  Nous donnons du riz, de l’huile, du savon et des produits hygiéniques. 

Mot d’encouragement:

Un jour, Jésus demanda à un homme de Dieu :’ ’Comment te sens-tu dans ma présence?’’ – Je me sens valorisé et en sécurité. Ensuite Jésus lui dit : ’’Va et fais la même chose à mon peuple. Ils ont besoin de se sentir valorisés et en sécurité.

Puis Dieu lui révéla cette parole : ’’Vous avez passé à travers beaucoup de tribulations et vous vous êtes jugés vous-mêmes d’après ce que vous traversiez.’’  Et Le Seigneur dit qu’ils ne réalisent pas comment en fait ils réussissent bien et que bientôt, ils auront une promotion.’’

Jésus ajouta: ’’J’ai envoyé Celui qui peut renforcer votre bénédiction.’’ Je vous le dis, il brise la malédiction sur vous, parce qu’il y a des activités démoniaques.  Ils vous mentent. Vous avez traversé beaucoup de choses et c’est une préparation. Jésus dit encore : ’’Il y a des gens qui ont été entraînés pour le leadership et vous vous sentez comme une faillite… Depuis longtemps il a été écrit que vous avez passé le test.’’

 

Michel & Louise & les jeunes qui habitent avec nous.

 

 

 

Ma maison sera appelée une maison de prière. Matthieu 21, 13

Une photo qui vous fera peut-être sourire.